Escapades
 

Les marchés de Noël en Alsace 

        Il y a des jours où l’on ferait mieux de rester couchés :

    La veille du départ, je cherche les clés du CC pour le préparer , mais où sont-elles, dans quelle poche ?, dans quelle pièce ?, à quel étage ? pourtant je les ai eues il n’y a pas longtemps. Après une petite ½ h, ah les voilà enfin, dans la poche du gilet anti-froid que j’ai mis quelques jours avant.

        Bon maintenant, le plein d’eau, ça n’en finit pas de se remplir, c’est un peu long non ? et pour cause, de l’eau plein sur le plancher dans le CC, évidemment, si j’avais remis les bouchons supérieurs du réservoir, peut-être que ….je n’aurais pas eu besoin d’écoper ni de serpiller

        Le 1er jour, arrivés à Baccarat, grand parking, quelques voitures,  plein de places, autorisé aux CC, sauf le vendredi de 7h à 13h, super, on s’installe, dîner dans le CC, coup d’œil sur le parking avant le coucher, presque plus de voitures, bon on se couche, quelques minutes plus tard, je réagis, bon sang mais demain, c’est vendredi ! Allez hop, il faut trouver un autre endroit, en pyjama au volant, le parking de la gare fera l’affaire.

        Le 2éme jour, souci avec le gaz, il faut absolument réparer ou trouver un concessionnaire, sinon pas de chauffage. Après plusieurs vérifications il s’avère que le robinet détendeur général disjoncte, démontage, remontage, ça tient, on le changera plus tard.

        Au retour, après la nuit glaciale, la tuyauterie était gelée, nous avions bien sûr mis le chauffage, mais pas le ventilo qui fait circuler l’air chaud dans les gaines près des tuyaux, 10 mn après l’avoir mis l’eau coulait au robinet.

        La dernière, Christine était au volant, elle me signale que le voyant de carburant s’allume, ouais bien, on a le temps, je somnolais et ne pensais plus au gas oil, ce qui devait arriver arriva : panne sèche, juste près d’un parking que l’on arrive à atteindre en roulette, il est 13h, on déjeune, on verra après, une voiture se gare derrière nous, puis redémarre quelques minutes après, je me précipite avec mon bidon, demandant à son chauffeur s’il pouvait m’emmener à Châteauneuf-sur-Loire  proche de 5 ou 6 km, il accepte, je fais du stop pour revenir, j’appelle la concession Fiat de Laval, pas de problème de purge, mais si je peux démonter le filtre à Gas oil et le remplir, ce serait mieux, ce que j’ai fait avec un bout de fil et une paire de pinces, et c’est reparti.

Retour à l'accueil